29 au 31 mai 2017 : S. De Gasparo, R. Remissy & F. Hubault au séminaire de Paris 1 « CONSTRUIRE L’AVENIR DE L’ERGONOMIE »

CONSTRUIRE L’AVENIR DE L’ERGONOMIE
Recherche et intervention :
nouvelles convergences, nouvelles tensions ;
enjeux de formation en ergonomie

Le programme du séminaire est disponible.

Au départ pratique de laboratoire, l’ergonomie en est sortie, tirée par la demande sociale forte qui caractérise les années 60. Depuis, ce qui n’était qu’une ambition est devenue une réalité professionnelle : le métier d’ergonome est constitué. Les lieux d’enseignement et de formation se sont aussi multipliés. L’ergonomie se caractérise aujourd’hui par sa double visée, celle de la compréhension de l’activité et celle de la transformation du travail. La production des savoirs en ergonomie traite de la connaissance de l’homme en activité, mais aussi celle de l’action de transformation, chacune s’appuyant et développant des modèles spécifiques.

Aujourd’hui, un double mouvement est observé. La discipline est chahutée dans son positionnement institutionnel et universitaire à quoi s’ajoutent les questions de financement qui modifient profondément le rapport à la recherche mais aussi à l’enseignement. Le tout conduit à resserrer les questions pour éviter les débordements des périmètres disciplinaires. Dans le même temps et inversement, le métier est interpellé par des demandes sociales de plus en plus larges qui, pour être traitées, supposent une conceptualisation renouvelée des questions théoriques sous-jacentes et un cadrage plus multidisciplinaire de leur mise en œuvre.

Dans cette tension, la relation entre la recherche et l’intervention, son articulation avec les enseignements et les formations dispensés en ergonomie, constituent une question d’actualité. Comment les intervenants ergonomes (consultants, ergonomes et institutionnels) font ils pour s’outiller théoriquement pour faire face aux demandes de plus en plus complexes ? Quelle place est accordée aujourd’hui par la recherche aux questions posées par les interpellations sociales rencontrées par les ergonomes ? Quel est aujourd’hui l’objet de la recherche en ergonomie ? Quelles sont les évolutions de la discipline pour tenir compte des nouvelles attentes sociales ? Quel est aujourd’hui le statut de l’intervention ergonomique dans les dispositifs de recherche et d’enseignement de la discipline ? Inversement, quelle est la place de la recherche dans les interventions conduites en ergonomie ? Enfin, et plus largement, ces questionnements sont-ils propres à l’ergonomie ou résonnent-ils aussi avec d’autres disciplines du travail ?


RENSEIGNEMENTS ET ENVOI DE L’INSCRIPTION
Mounir Kenniche
Chargé de développement FCPS
Tél. : +33 1 53 55 27 70 / e-mail : mounir.kenniche@univ-paris1.f