L’ADEME a confié à ATEMIS un travail de prospective sur l’économie de la fonctionnalité.

Ce travail, mené entre juillet 2015 et le printemps 2017 vient d’être rendu public.

Le premier temps de l’étude a consisté à décrire la vision d’un modèle de l’économie de la fonctionnalité « idéal » déployé à l’échelle des acteurs économiques et de la société à l’horizon 2050.

Ce point de départ a permis d’identifier et de faire l’analyse d’un ensemble de variables composant le système prospectif, de définir des scénarios contrastés, de formaliser un cheminement entre 2017 et 2050 (backcasting) et de mettre à jour les enjeux qui conditionnent et conditionneront le devenir de l’économie de la fonctionnalité ainsi que son déploiement.

Ce travail enrichi la description ainsi que la compréhension du modèle de l’économie de la fonctionnalité.

Il donne à voir la façon dont s’intègrent les dimensions économiques, environnementales, sociales dans un modèle économique qui se veut pleinement durable, et met à jour un ensemble d’enjeux à prendre en charge si nous voulons favoriser une évolution de notre modèle actuel vers l’économie de la fonctionnalité.

Vous êtes intéressé(e) à échanger avec ATEMIS sur ce travail, sur les éléments issus de la prospective ; Vous souhaiteriez voir comment l’étude et ses résultats peuvent faire ressource dans le cadre de votre activité. Contactez Patrice VUIDEL

p.vuidel@atemis-lir.com / 06 75 98 62 75

Les différents documents issus de l’étude ou publiés en lien avec celle-ci

  • Une note de synthèse : en une vingtaine de pages, le déroulé des l’étude, des extraits des visions, des scénarios, la présentation des enjeux à prendre en charge pour construire une trajectoire vers l’économie de la fonctionnalité.
  • Un rapport référencé sous le titre ADEME, ATEMIS, Patrice VUIDEL, Brigitte PASQUELIN, 2017. Vers une économie de la fonctionnalité à haute valeur environnementale et sociale en 2050
    Le rapport complet, une présentation de la méthodologie, le développement de la vision d’un modèle abouti à horizon 2050, l’analyse d’un premier ensemble d’entreprises engagées dans une trajectoire vers l’économie de la fonctionnalité, un focus sur l’économie de la fonctionnalité et les réseaux de distribution aux particuliers, la présentation du système prospectif, l’analyse des variables, les scénarios, le développement des enjeux à prendre en charge pour construire une trajectoire vers l’économie de la fonctionnalité, la trajectoire entre 2017 et 2050 (backcasting), un lexique définissant l’ensemble des termes / concepts mobilisés, une bibliographie et une sitographie sur l’économie de la fonctionnalité.
  • Un rapport annexe : la présentation des Clubs Noé (Hauts de France), Cap EF (PACA), Clef (Auvergne-Rhône Alpes) et des travaux qu’ils ont menés dans le cadre de l’étude prospective, le document complet reprenant l’interrogation des conditions de passage à l’économie de la fonctionnalité des réseaux de distribution aux particuliers (à partir des sphères du “Bien grandir” et “Bien vieillir”), la synthèse des hypothèses, les comptes-rendus des différentes séances d’échanges organisées autour des enjeux.
  • Une infographie animée :
  • Une note sur la définition de l’économie de la fonctionnalité : l’ADEME, dans une note d’une dizaine de pages comprenant des exemples présente les différentes approches de l’économie de la fonctionnalité et la façon dont elles s’articulent.
  • en complément, ADEME & Vous propose dans son numéro de juin un dossier sur l’économie de la fonctionnalité : témoignages, exemples, la façon dont l’ADEME accompagne aujourd’hui l’économie de la fonctionnalité : pour vous donner envie d’en savoir plus.