Initiation à l’Économie de la Fonctionnalité
et de la Coopération (EFC)

Contexte

Un nombre croissant d’entreprises, grandes ou petites, prennent conscience de manière accrue des limites et des impasses de leur modèle économique. Inscrites, parfois depuis longtemps, dans une logique de performance de type industriel, fondée sur la production croissante de biens et de services standardisés ou quasi-standardisés ; ces entreprises (qu’elles soient des exploitations agricoles, des entreprises manufacturières ou des entreprises de service) vivent de manière préoccupante ces limites :
– rapport de force disproportionné de certains acteurs de la chaine de valeur qui exercent une pression difficilement supportable vers les acteurs en amont ;
– difficultés accrues dans leur rapport aux ressources et aux déchets ;
– érosion des marges face à la nécessité de sophistiquer les offres par des services supplémentaires sans pouvoir augmenter le prix ;
– salariés décontenancés et démobilisés, voire en souffrance, face à la perte de sens du travail et de sa reconnaissance…
L’expérience directe de ces limites amène de plus en plus de dirigeants à s’interroger sur la possibilité d’une alternative à leur modèle économique.

Avec l’Économie de la Fonctionnalité et de la Coopération, ils trouvent des réponses porteuses de sens, pragmatiques et convaincantes, pour repenser en profondeur leur dynamique de performance et leur modèle de développement qui leur permettent de dépasser ces limites, de revisiter leurs rapports à leurs clients, à leurs partenaires et à leurs salariés dans une perspective de développement durable.

Parallèlement, un nombre croissant de collectivités territoriales interrogent leur modèle de développement. Elles ont pris la mesure après les actions portées, notamment, dans le cadre des agendas 21, qu’il ne peut pas y avoir de transition écologique et sociale sans changement de modèle économique fondant leur développement.

Dans ces démarches, elles cherchent à construire des rapports renouvelés aux entreprises. L’Économie de la Fonctionnalité et de la Coopération constitue un cadre de référence qui structure la réflexion et l’action de certaines d’entre elles.
Des projets issus de la société civile émergent également dans la perspective de redynamiser des territoires qui ont connu des profonds bouleversements ces dernières décennies. Ces projets s’engagent dans des trajectoires qui se nourrissent de l’expérience de l’EFC notamment sur un plan entrepreneurial.

Objectifs

La présente formation vise à :

  • Prendre la mesure des évolutions induites par la transition d’une économie fondée par l’industrie à une économie fondée par les services et prendre la mesure des mutations du travail qui les accompagnent ;
  • Identifier la nature et l’ampleur des impasses du modèle dominant ;
  • Situer l’originalité et le potentiel du modèle de l’Économie de la Fonctionnalité et de la Coopération ;
  • Identifier les points clés de méthodologie associés aux dynamiques d’évolution vers l’EFC.

Public concerné et prérequis

Cette formation s’adresse à des consultants, des chercheurs, des chargés de mission d’organisme d’intermédiation, des cadres d’entreprise, des cadres de collectivités territoriales, d’élus qui s’intéressent à un modèle économique alternatif.

Équipe encadrante

Cette formation est conçue par ATEMIS sur la base d’une approche pluridisciplinaire (économie, ergonomie, sociologie, gestion, aménagement et développement local) et animée par Brigitte PASQUELIN, docteure en sciences économiques, et Sandro de GASPARO, ergonome, tous deux chercheurs-intervenants ATEMIS.

Prochaines dates et lieu

  • La formation sera dispensée en visioconférence. La durée de la formation est de 14 heures, répartie en 4 matinées hebdomadaires de 3h30. Le calendrier de la prochaine session vous sera communiqué prochainement.
  • en savoir plus : Brigitte PASQUELIN 06 12 34 40 68 b.pasquelin@atemis-lir.com
  • TELECHARGER LE DESCRIPTIF

Vidéo de la formation d’initiation à l’Économie de la Fonctionnalité et de la Coopération :