Après les élections, quels engagements politiques fondés sur l’expérience du travail ?

L’espace s’ouvre, toujours de manière imprévisible.

Ni pour ceux qui sont allés voter à reculons -“mais-comment-faire-autrement ?”-, ni pour ceux qui y sont allés volontairement, le nouvel espace politique créé par les élections présidentielles de 2017 ne correspond pas à ce qui pouvait être imaginé. Un nouvel espace s’est créé sans que personne ne soit, encore, en mesure d’en identifier les lignes de fracture. « La table est renversée » au sens où la dynamique politique est en train de prendre de nouveaux chemins, inexplorés.

Peut-elle se réinventer ? C’est une question posée plus que jamais tant à ceux qui ont le sentiment qu’il faut résister et ne pas laisser s’écouler le fil des choses ; qu’à ceux qui cherchent une voie permettant à la société civile de trouver une place dans une démocratie repensée…Finalement, tout le monde, convient que le nouvel espace invite, aujourd’hui, à inventer quelque chose… d’autre.

Pour nous qui considérons la centralité du travail comme l’axe essentiel permettant de construire un nouveau rapport à la politique, il est temps de tirer ensemble, les enseignements programmatiques qui nous aident, chacun et chacune, dans nos pratiques professionnelles, à inspirer les évolutions nécessaires d’une société plus « durable ». Le calendrier s’annonce serré, à commencer par le retour de la réforme du “code du travail” : plus que jamais donc, il nous incombe de tenir dans ces débats que tout le monde prépare, les points de vue issus de l’activité réelle de travail.

ATEMIS vous invite donc à participer à la dernière conférence du cycle adossé aux élections de 2017. François Hubault (ergonome, Maître de Conférences à l’université Paris 1, cofondateur d’ATEMIS) animera le 8 juin une table ronde réunissant Jean-Marie Bergère (Associations METIS & Travail et Politique), Alain Alphon-Layre  (syndicaliste CGT responsable confédéral en charge des questions du travail, Association Travail et Politique) et Christian du Tertre (économiste, Professeur à l’université Paris Diderot ,directeur scientifique d’ATEMIS, Association Travail et Politique).

La conférence dans son intégralité :